vendredi 11 mai 2012

YAK et les Amazones (3)


Indigné YAK se précipite et relève la jeune fille. 
Les amazones se souviennent de la force du jeune homme 
et n'insistent pas trop. 

 - "Je m'appelle YAK et je réussirai à m'enfuir d'ici. 
Mais je m'enfuirai avec vous. 
Ayez confiance. Qui êtes-vous ? 
- "Je suis MONA, princesse de TAOR. 
Je suis captive des amazones depuis deux lunes. 
Leur reine veut ma mort. 
Oh ! Sauvez- moi ! 


 Mais les amazones séparent les deux jeunes gens. 
YAK crie à la jeune princesse une parole d'encouragement.
- "Au revoir, MONA ! Ayez confiance ! Nous nous reverrons !" 

 Mais la force et la beauté de YAK ont éveillé l'amour dans le coeur de la farouche TULAR-BÂR, reine des amazones. Elle pourrait ainsi mieux asseoir son trône avec l'aide du puissant guerrier.
- "J'épouserai YAK et la cité de pierre résistera à tous ses ennemis."

 Une visite inattendue ! Celle de la reine des amazones,
qui vient séduire le jeune homme. 
- "Je te fais l'honneur de t'accorder ma main 
et tu deviens roi de la cité de pierre.
Eh bien, répond !" 
- "Beaucoup trop d'honneur pour moi ! 
Je préfère une jeune fille plus douce 
et plus experte au tricot qu'au maniement de l'arc !"

 YAK repousse avec horreur cette reine cruelle.
- "C'est MONA, la princesse de TAOR que tu préfères ! 
Ne me repousses pas !" 
-"Je ne préfère personne ! 
Libérez vos esclaves et cessez vos crimes. 
Et peut-être vous regarderais-je d'un autre oeil ?" 


 La reine des amazones s'éloigne mais avant de franchir la porte 
elle prononce un terrible serment : 
- "Alors ta dernière heure est venue ! 
Et avec toi périra MONA, princesse de TAOR ! 
Je le jure !" 


 La reine partie, des petits bruits frappés régulièrement contre le mur 
et qui paraissent venir de très loin attirent l'attention de YAK : 
Les uns brefs, les autres longs. 
- "C'est du morse ! Un autre prisonnier qui m'appelle ! 
Je vais essayer de déchiffrer son message... Voyons..."
- "Nouveau venu ... Qui êtes-vous ? ... D'où venez-vous ? ... 
Me comprenez-vous ? ... " 


Et YAK répond dans le même langage : 
- "Peut-être venons-nous du même monde 
puisque nous employons le même langage... 
Je m'appelle YAK... Qui êtes-vous ?"  

À suivre : page 4




Aucun commentaire:

Publier un commentaire