lundi 28 juillet 2014

LA HORDE (18)

 (retour à la page 17) *** (suite page 19)

(retour au début : LA HORDE page 1)

LA HORDE - 2eme partie :
"MAÎTRE DU MONDE"



Dieu était dans la pyramide...


Et il s'interrogeait :
- "Qu'est-ce que je fais ici ?...
Comment en suis-je arrivé là ?..."



- "Les gens disent que je ne suis plus qu'une ombre...
Et c'est vrai !..."


- "Ils ont raison :
Je ne suis plus que l'ombre de moi-même !..."


- "De temps en temps..."


- "Je leur raconte... Je me raconte des histoires..."


- "Des histoires avec moi-même pour héros."



- "L'Ombre-Qui-Marche est venue détruire les démons !"

- "Il passe sur le feu magique !"

- "Il n'a peur de rien !"



 - "Du haut de ma pyramide,
Je monopolise les ondes,
Pour raconter mes salades,
Toujours les mêmes."



 - "Le discours solitaire d'un Dieu Immortel,
dont le regard traverse les murs."



- "Je suis celui qui est, celui qui a été, celui qui sera...
Mon chien s'appelle Satan."

- "Mais je suis fatigué de raconter des histoires,
fatigué de mentir, fatigué d'être seul."



- "Parfois je sors comme un fou de sa boite,
et j'erre dans la cité."



Je marche et j'interroge :

- "Qu'est-ce que l'amour ?"

- "L'amour, c'est donner ce qu'on a pas."


- "Mais comment puis-je aimer, puisque je suis celui qui est tout !
Celui qui a tout ! L'Alpha et l'Oméga de toute existence !"




- "Je voudrais pouvoir mourir,
parce qu'alors je serai capable d'amour..."



- "Mourir...
Je ne sais même pas ce que ça veut dire, mourir...
Alors, comment faire ?"

- "C'est très simple..."




- "Laissez tomber !
...Et faîtes-moi un enfant !"



- "Oui... oui, c'est ça... et l'enfant, nous l'appellerons Jesus."

- "Laisser tomber ? Mais vous n'y pensez pas ?
Tout irait à vau-l'eau ? Et nous ?
Qu'allons-nous devenir ?"



- "Vous n'avez pas le droit de tout plaquer comme ça !...
Je ne sais pas moi !... Essayez autre chose !..."

- "J'ai essayé !... Voilà ce que ça donne !..."



- "Attendez !... Est-ce qu'il a dit :  "Éléphant, nous l'appellerons..." ?

- "Non... il n'a pas dit : "Éléphant"... Il a dit : "Et l'enfant...".

- "Hé bien... Elle est très bien cette histoire..."



- "Oui... mais ça ne change rien !
C'est toujours moi qui la raconte !"

- "Si c'est ça qui vous gêne, je peux la raconter à votre place ?!"



- "Ça ne servirait à rien... Vous vous retrouverez pris au piège."

- "Et alors ? Essayons !... Je suis prêt  à prendre le risque..."



- "Non ! La seule façon de  nous en sortir, vous et moi,
c'est trouver le sens de cette histoire où nous sommes englués !
Découvrir ce que cache ce scénario,
découvrir de quoi nous sommes les fantasmes !..."



- "C'est ça ! Et, quand nous l'aurons découvert ? Pfuit !
Nous disparaîtrons !!"

- "Non merci ! Je ne veux pas mourir !"



- "Attendez !... Vous ne comprenez pas !..."

- "Au contraire ! J'ai très bien compris !..."

- "Ce type est fou !"



- "Ça suffisait comme ça !... Je le plantais là et salut !"
- "Humm..."





- "Et l'enfant ?... Éléphant... ? ..."




Éléphant (d'après Wikipedia) : "Éléphant est un nom vernaculaire ambigu
désignant en français mammifères, pour la plupart éteints qui font partie,
tout comme les mammouths et d'autres espèces disparues,
de la famille des Elephantidae, répartis dans divers genres biologiques de cette famille".



- "Et le fantôme... Éléphant homme... ... ?"


- "Ce type voulait ma peau ! ...

... Je n'avais pas le choix..."
- "C'était LUI OU MOI !"

La suite : (suite page 19)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire